Partenaires


 


 


  


 

 

En lever de rideau de France- Islande, un match de qualité s’est déroulé entre certains joueurs du stade.

C’est ainsi qu’il y eut des révélations, à commencer par Stéphane Babeaud , un petit jeune de 47 ans qui a prouvé en quelques minutes qu’il n’avait pas à rougir  en comparaison de Dimitri Payet.

Il y a eu aussi Olivier Hagg (surnommé le « rocher des 4 roues », où il habite) au poste de stoppeur, dans l’équipe adverse. Il est malheureusement trop  tard pour que Deschamps soit au courant et l’intègre dans sa liste des 23, lui qui cherche désespérément un arrière central d’envergure.

Jean Marie  Broquin a aussi prouvé qu’il pouvait remplacer Patrice Evra quand ce dernier partira à la retraite, en 2047.

Nous n’avions par contre pas compris comment Gunnarson, le capitaine islandais pouvait être présent parmi nous (regardez sur la photo, c’est le « petit » avec son fils sur ses épaules), avant de comprendre que Stéphane Allain n’était qu’un simple sosie (à moins que cela ne soit le contraire), et ceci dès le premier ballon.

Erwan Legall (dit le « gallois »), a fait valoir un solide jeu de tête, mais ne mérite quand même pas le surnom de « président » dévolu à jamais à Laurent Blanc.

Pourquoi pédagogique ?

Car il n’y a pas de tournois pour un classement avant les 11 ans.

 

Samedi, Gurval a organisé la dernière compétition pédagogique 7-9 ans format orange de la saison. 12 enfants répartis en 2 poules de 6 joueurs ont participé à cette animation. Toscane Maye a terminé 1ère de sa poule, Côme Barrault 4ème, et Camille Didelot 3ème de la seconde poule.
Félicitations à eux et à très bientôt sur les courts.

 

Plus de 80 jeunes étaient présents le mercredi 16 décembre pour la fête de l'école de tennis. Tournoi de vache, double, sports collectifs et matchs ont animé la vie du club.